Catégories
Informations

7 faits financiers intéressants sur la génération Y

juillet
21, 2020

11 min de lecture

Opinions exprimées par Entrepreneur les contributeurs sont les leurs.


Être un millénaire a ses vertus et ses défauts, mais le plus souvent, les milléniaux sont considérés comme financièrement indisciplinés, gaspillant leur argent sur des toasts à l'avocat et des lattes. Et ce ne sont pas seulement les milléniaux britanniques, mais leurs homologues américains sont confrontés aux mêmes critiques de la part des experts.

Mais dans quelle mesure est-ce vrai? Tous les milléniaux sont-ils imprudents financièrement?

Avant d'entrer dans ces détails, commençons par définir la génération du millénaire. Le millénaire est une génération d'individus nés entre 1980 et 1996, la tranche d'âge la plus acceptée, qui sont généralement entre le début de la vingtaine et la fin de la trentaine. La génération Y représente 13,9 pour cent de la population totale du Royaume-Uni.

Cet article va comprendre les multiples aspects de la vie financière de la génération Y, notamment les revenus, l’épargne, les dépenses, la dette et la préparation à la retraite. Si vous êtes un millénaire, nous ne faisons que créer une image basée sur la recherche, alors lisez l'article et voyez où en est votre génération sur le plan financier.

Voici sept faits financiers intéressants sur la génération Y.

1. Croissance lente des revenus.

Les milléniaux sont en retard par rapport aux générations précédentes en ce qui concerne la croissance des revenus et leur salaire net net. Les données de l'Institute of Fiscal Studies révèlent que c'est la première fois que les personnes dans la trentaine gagnent moins que celles qui sont nées dix ans plus tôt. Le revenu annuel médian des ménages a diminué pour les personnes nées au début des années 80 par rapport à celles nées dans les années 70.

Un revenu médian inférieur a eu un impact direct sur le potentiel d'accumulation de richesse des milléniaux. Ils ont accumulé une richesse inférieure de 20% à celle des personnes nées dans les années 1970.

Cependant, les milléniaux avec au moins un baccalauréat ou plus s'en sortent mieux que ceux qui n'en ont pas. Seuls 10 pour cent des milléniaux titulaires d'un baccalauréat ou plus vivent avec leurs parents, contre 16 pour cent avec une formation universitaire et 20 pour cent avec des diplômés du secondaire.

Le rapport révèle en outre que ce n’est pas seulement le mode de vie coûteux des milléniaux, mais une combinaison de plusieurs facteurs économiques, tels que la baisse des revenus, la hausse des prix des logements et l’augmentation des loyers, laissant les milléniaux derrière.

Il est essentiel d'admettre que la génération Y travaille pour créer des sources de revenus supplémentaires. Un rapport d'Experian ne constate aucune amélioration de la croissance traditionnelle des salaires pour les milléniaux, avec une croissance absolue attendue de 2,7% en 2020 et de 3% en 2019, mais le travail indépendant est appelé à augmenter, en particulier pour les milléniaux âgés. Les milléniaux âgés de 36 à 40 ans gagneront probablement jusqu'à 53,81 £ par semaine grâce au travail indépendant.

2. Littératie financière douteuse.

C'est un sujet de discussion au Royaume-Uni depuis un certain temps, l'individu moyen devant plus de 8 000 £ de dettes (en dehors de l'hypothèque). La recherche révèle que les milléniaux, âgés de 25 à 34 ans, sont les plus susceptibles d'avoir des dettes parmi toutes les générations.

Cela pourrait être une surprise pour la plupart des gens, mais la génération Y est à la traîne des adolescents et des baby-boomers en matière de littératie financière. Leurs scores dans un faux test de littératie financière GCSE étaient inférieurs à ceux des jeunes de 16 ans et des baby-boomers. Il faut comprendre que l'éducation à la littératie financière est devenue une partie obligatoire du programme à partir de 2014.

Ce n’est pas le seul rapport qui remet en question la compréhension des milléniaux des principes financiers de base. Selon des recherches, pas moins des deux tiers de la génération du millénaire n’ont pas reçu d’éducation financière. Près de 49% des milléniaux britanniques ne connaissent pas les avantages d’investir dans des actions par rapport au cash. Compte tenu de ces faits, il n’est pas surprenant que plus de la moitié de la génération Y (55%) n’ait pas de plan financier.

3. Ils aiment faire des folies.

Bien que beaucoup puissent affirmer que la génération Y a souvent été la cible de dénigrement, les recherches de Barclays fournissent de nombreuses preuves sur les habitudes de folie de la génération Y moyenne.

Image: Portia Antonia Alexis

Le millénaire britannique dépense en moyenne 3312,72 £ par an en friandises quotidiennes, en restaurant, en café, en plats à emporter, en achetant des vêtements et en socialisant. Voici à quoi cela ressemble:

  • Socialisation: 904,20 £
  • Vêtements, chaussures, accessoires: 738,96 £
  • Manger au restaurant: 705,96 £
  • A emporter: £ 522.60
  • Friandises quotidiennes (café): 441 £

La recherche révèle en outre une opportunité d'économie considérable, permettant aux milléniaux d'économiser jusqu'à 10,5 milliards de livres sterling en apportant de petits changements à leurs habitudes de dépenses.

Il faut noter que les deux tiers des milléniaux épargnent peu ou rien du tout. Ces modifications mineures leur permettront d'économiser 662,54 £ supplémentaires chaque année.

En plus de ces dépenses quotidiennes, les milléniaux sont coupables de se livrer à des achats impulsifs. Des études révèlent que pas moins de 95% des milléniaux admettent être coupables de shopping impulsif, un sur cinq faisant des achats impulsifs chaque jour. Il est essentiel de comprendre que seulement 49% de ces acheteurs se sentent satisfaits après l'achat. Un tiers des acheteurs impulsifs ont regretté de l'avoir fait après l'achat.

4. Pourtant, ils insistent sur l'argent.

L'argent est un sujet constant d'inquiétude et de stress pour la génération Y. Un rapport révèle que près de la moitié de la génération du millénaire (45%) s'inquiète de l'endettement, encore plus qu'elle ne se soucie de son travail ou de sa santé. Et ce n’est pas un rapport ponctuel.

Une autre étude révèle que les deux tiers des milléniaux perdent le sommeil à cause de problèmes d'argent. Comparé à la population millénaire du Royaume-Uni, cela se traduit par plus de 10 millions de personnes. Certaines conclusions de l'étude sont:

  • Les soucis financiers empêchent 66% des milléniaux de dormir la nuit.
  • Parmi les parents de la génération Y, 73% ont déclaré que des problèmes d'argent les empêchaient de dormir la nuit.
  • Une autre raison de stress est l'image d'une vie réussie illustrée par les médias sociaux. Au moins 66% des milléniaux blâment la pression sociale, pour accomplir certains jalons avant un âge prédéfini, pour un stress supplémentaire.

Il est essentiel d'ajouter que l'argent est un sujet de préoccupation pour toutes les générations, mais les milléniaux, en particulier dans la tranche des 18 à 34 ans, sont apparemment les plus touchés.

Il faut noter que les milléniaux sont confrontés à des défis tout à fait différents dans leur vie, y compris des facteurs micro et macroéconomiques. Par exemple, la dette personnelle moyenne entre 2010 et 2016 a augmenté de 28% pour les personnes de 16 à 34 ans contre 5% pour les personnes de 35 à 44 ans.

Lorsqu'on parle de facteurs macroéconomiques, les milléniaux paient près d'un quart (23%) de leur salaire en frais de logement, ce qui est beaucoup plus élevé que les baby-boomers, qui ont dépensé en moyenne 17% au même âge.

5. Ils parviennent à économiser de l'argent.

La génération Y est soumise à un examen minutieux en ce qui concerne ses habitudes de dépenses. Pour une raison quelconque, on ne peut jamais terminer un article sur les habitudes financières de la génération Y sans trouver une référence de toasts à l'avocat ou de lattes.

Cependant, contrairement aux croyances populaires, la génération Y est de fervents épargnants. Une enquête de Revolut révèle qu'environ les deux tiers de la population millénaire épargne régulièrement. Selon la firme financière, le millénaire moyen économise 174 £ par mois. La génération Y à Londres économise plus que les autres régions, économisant 254,95 £ par mois.

Les principales raisons pour lesquelles les milléniaux épargnent sont d'accumuler des fonds pour leur première maison (33%) et de partir en vacances (30%). Ces chiffres sont quelque peu cohérents avec le rapport Experian, qui estime que les dépenses de vacances de la génération Y augmenteront de 4,9% en 2020.

Lorsqu'ils envisagent des modèles d'épargne, les milléniaux placent leur argent dans des comptes d'épargne, les plus jeunes étant plus susceptibles de choisir des comptes courants ou des comptes d'épargne traditionnels par rapport à ceux proches de la fourchette supérieure.

Seul un quart des milléniaux investissent dans des actions ou des placements en actions. Il est difficile de blâmer la génération Y pour ses habitudes d’investissement conservatrices alors que la génération a été témoin de la crise financière de 2008 qui lui a enlevé ses économies.

6. … Mais pas pour la retraite.

La planification de la retraite n’est pas un sujet passionnant pour la plupart des gens; c’est néanmoins un aspect critique de notre vie financière. En matière d'épargne-retraite ou de planification, la génération Y est confrontée à un déficit de 60% ou plus.

Selon les recherches, les milléniaux auront besoin de 67% de leur revenu actuel à la retraite, qui s'élève à 26 800 £, sur la base d'un revenu annuel de 40 000 £. Cependant, des revenus plus faibles et des prix plus élevés du logement sont susceptibles de retarder la retraite des milléniaux à 68 ans, contre 66 ans pour leurs parents. La génération Y devra épargner 80000 £ supplémentaires pour prendre sa retraite au même âge que celui de ses parents.

Les raisons de ce déficit sont multiples, l'une étant une compréhension limitée des pensions et de la planification de la retraite. Une étude du Royal London indique qu'un tiers des milléniaux ne connaissaient pas les cotisations de retraite versées à leur compte. Un autre 22% ne savaient pas qu’ils avaient une pension. Plus de 18% des milléniaux britanniques n'ont aucune idée du revenu dont ils auront besoin pendant leur retraite.

7. Ils préfèrent payer pour des expériences plutôt que pour des possessions.

De multiples recherches indiquent que la génération Y préfère les expériences aux choses, ce qui est la principale raison derrière des «dépenses d'expérience» plus élevées. Une enquête de Deloitte place les voyages et la vision du monde au premier rang des aspirations des milléniaux (57%), suivi par un salaire plus élevé (52%) et l'achat de leur propre maison (49%).

Le passage du matérialisme aux expériences a alimenté la croissance de l'économie de l'expérience au cours de la dernière décennie. La recherche révèle qu'au moins 96% de la population britannique a dépensé de l'argent pour des activités de loisirs au cours du premier trimestre de 2019. Il est essentiel de comprendre que les activités de loisirs impliquent des repas au restaurant, des plats à emporter, des abonnements en streaming, des événements culturels, des boissons dans les pubs et les bars, et en sirotant votre café préféré.

Quelle est la situation financière des milléniaux?

Un examen attentif de chacune de ces sections montre que les milléniaux sont un peu en retard en ce qui concerne leurs finances. Cependant, il est essentiel d’analyser les résultats de chacune de ces sections pour brosser un tableau clair.

  • Le revenu: La génération Y est en retard par rapport à son niveau de revenu actuel, en particulier en ce qui concerne la génération X et les baby-boomers.

    Une solution possible pour surmonter leur revenu relativement plus faible consiste à améliorer leurs compétences et à améliorer leur trajectoire de carrière. Il faut noter qu’un emploi sur trois au Royaume-Uni pourrait être perdu à cause de l’automatisation au cours des 10 à 20 prochaines années, ce qui signifie non seulement que cela contribuera à augmenter les revenus des milléniaux, mais aussi les préparer pour l’avenir.

  • Littératie financière: Les milléniaux s'en sortent mal en ce qui concerne la littératie financière et la compréhension des fondamentaux de l'investissement, ce qui limite leurs chances d'accumulation de richesse à long terme et de retour sur investissement.

    La génération Y peut surmonter cet écart grâce à des cours financiers en ligne ou en travaillant avec des conseillers financiers. Au lieu d'embaucher un conseiller financier à plein temps, ils peuvent payer pour des séances individuelles.

  • Habitudes de dépenses: Le millénaire britannique dépense en moyenne plus de 3000 £ en activités de loisirs, qui pourraient autrement être utilisées pour des objectifs financiers à long terme.

    Prendre de petites réductions de leurs dépenses discrétionnaires peut faire une énorme différence dans les économies du Britannique moyen.

  • Inquiétudes liées à l'argent: S'il y a une chose que nous savons avec certitude, c'est que la génération Y n'a pas la tâche facile. La baisse des salaires, la hausse des prix des logements, la dette étudiante et le coût de la vie auxquels sont confrontés les milléniaux ont compliqué leur vie financière.

    Les milléniaux doivent être intelligents dans leur planification financière. La seule façon de se débarrasser de ces inquiétudes est de créer une stratégie pour gérer leurs problèmes d'argent existants et de l'exécuter.

  • Économiser les habitudes: Contrairement à la croyance populaire, les milléniaux sont de bons épargnants, et c’est l’une des rares choses qui joue en leur faveur. Cependant, ils doivent en savoir plus sur l'investissement et se concentrer sur les actifs qui peuvent renforcer leurs capacités de création de richesse.

    La meilleure façon pour les milléniaux de gérer leur anxiété actuelle liée aux investissements financiers est d'améliorer leur compréhension des différentes classes d'actifs. Ils peuvent demander une aide professionnelle pour commencer à investir. La diversification pourrait être une réponse à leur besoin de sécurité financière.

  • Planification de la retraite: Épargner pour la retraite est un autre domaine que les milléniaux doivent défendre pour améliorer leur vie financière. Il faut noter que le manque de connaissances financières de base est une raison clé de la négligence de la génération Y envers la planification de la retraite.
  • Expérience des dépenses: Les milléniaux valorisent l'expérience par rapport au matérialisme, qui est un signe sain pour la société. Cependant, ils doivent équilibrer leurs dépenses en activités de loisirs et contribuer en partie aux objectifs financiers à long terme.

Les milléniaux en tant que génération ont connu plusieurs revers, mais cela ne devrait pas les empêcher d'atteindre leur plein potentiel financier. Il existe certaines lacunes dans leur situation financière actuelle, mais il est possible de les combler grâce à des services d’éducation financière et de conseil. Le point le plus important à retenir de tout cet article est que la génération Y doit assumer ses erreurs financières et s'engager à être meilleure à l'avenir. Il n’ya pas de problèmes qu’une bonne stratégie et une approche disciplinée ne pourraient résoudre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *